Etude comparative des résultats : avantages et inconvénients

- Le cerclage gastrique :

Avantages : c’est une intervention simple, rapide, ajustable, réversible, même si cette réversibilité nécessite une nouvelle intervention, pas toujours facile.
La mortalité est extrêmement faible (0.1%).
Les complications précoces extrêmement réduites en dehors de la courbe d’apprentissage.
En général, il n’y a pas de carence nutritionnelle.
Inconvénients : la perte de poids en moyenne n’est que de 50%.
Les complications tardives sont fréquentes (30%), dilatation de la poche, déplacement de l’anneau, migration.
Surtout le confort alimentaire est absent, les vomissements fréquents (50%), d’où un taux de réinterventions de plus de 30% portant aussi bien sur l’anneau que sur le boitier.
A titre indicatif en France, sur 10 000 anneaux posés, 6000 sont retirés chaque année.

- La gastrectomie longitudinale ou sleeve gastrectomie

manque de recul à l’heure actuelle et ses résultats à long terme ne sont pas encore très bien évalués. Cependant, on peut noter :

Avantages : l’amaigrissement est de l’ordre de 60% avec un bon, voire très bon, confort alimentaire, c’est pourquoi chez de nombreux chirurgiens, elle tend à remplacer l’anneau.
Chez les super ou les super super obèses, elle peut être complétée secondairement par un gastric by pass pour assurer un amaigrissement suffisant.
Inconvénients : l’intervention n’est pas dénuée de risques du fait de la longueur de l’agrafage, source de fistules de très haute gravité et/ou de rétrécissement. Sa mortalité est faible, de l’ordre de 0.3%. A distance, elle peut être à l’origine d’un reflux gastro oesophagien gênant dans 20% des cas environ. Après 5 ans, une dilatation se produit fréquemment conduisant à une reprise de poids.

- Le gastric by pass en Y :

Avantages : l’amaigrissement est de l’ordre de 80%, avec un confort alimentaire bon, voire très bon et guérison ou amélioration des maladies associées, notamment du diabète de type II.
Inconvénients : c’est une intervention sophistiquée, nécessitant une très bonne expérience chirurgicale et laparoscopique, ce qui limite la mortalité (0.3%), ainsi que sa gravité. Si des complications précoces surviennent lors de la courbe d’apprentissage et peuvent être graves en l’absence de prise en charge éclairée, des complications tardives, en particulier nutritionnelles sont évitées par un très bon suivi multidisciplinaire.

- Le gastric bypass en Omega :

Avantages : c’est une technique relativement plus simple que le gastric bypass en Y avec des avantages tout à fait comparables.
Inconvénients : elle peut être, mais rarement, à l’origine de reflux ou de gastrite biliaire.